Sites amis

Ils sont artistes (ou lieux d’artistes), engagés pleinement dans leur art mais ce sont aussi des êtres pleins de charme et d’humanité, des amis sincères et attentifs. Je vous invite à découvrir leur travail et leur talent.

© Photo Aymé Katendi

Steve Shehan

Musicien, peintre, voyageur, cueilleur d’instruments de tous horizons, passeur de cultures musicales… Il est tout cela. Il crève la scène, joue comme un chaman, habite en solitude, aime les êtres autour de lui qu’il sait rencontrer et percevoir. Comme ces artistes authentiques qui ne négocient jamais avec le succès, il l’a laissé venir sans en tirer gloriole, partageant des scènes prestigieuses avec des artistes aussi renommés que Bob Dylan – Paul Simon – Paul McCartney – Peter Gabriel – Zazie – Carla Bruni – Khaled – Lokua Kanza – Magma – Stéphane Eicher – Liane Foly – les Gipsy King – Renaud – Cheb Mami – Arthur H – Salif Keita – Youssou N’dour – Véronique Sanson – l’Orchestre National de Lille (Jean-Claude Casadessus) – Louis Chédid – Didier Lockwood – Jon Hassell – Rokia Traoré – Nitin Sawhney – John Mc Laughlin…

→ Visiter son site
© Photo Alessandro Mosalini

Astrid di Crollalanza

Talent, œil de lynx, engagement, sensibilité, elle met en scène et capte dans son objectif tous les auteurs de la scène littéraire contemporaine. Nous avons partagé quatre ans de travail artistique autour du projet Etre Beau et son souci a toujours été de mettre en avant la beauté de chacun de ces êtres, de jouir de nos rencontres sans penser à la finalité autre que visuelle et humaine. Elle illustre parfaitement la phrase de Romain Gary : « on ne peut s’enorgueillir de rien. » Son rire déjà est un voyage.

→ Visiter son site
© Photo Maison de la Poésie

La maison de la Poésie

C’est une scène littéraire, un lieu qui remet les auteurs au cœur de la proposition artistique scénique en proposant rencontres, lectures musicales, échanges entre artistes.

Avant qu’elle n’existe les écrivains ne disposaient pas – ni à Paris ni ailleurs en France – d’un lieu dédié, permanent et adapté en termes de rencontres publiques : lectures, performances, débats, présentations d’ouvrages… Pourtant, depuis une quinzaine d’années, la littérature était marquée par l’essor de nouvelles formes d’expressions (lectures d’auteurs et de comédiens, croisements entre le texte et d’autres formes de création) qui nécessitaient un minimum de moyens techniques et scéniques et ne pouvaient se déployer correctement faute de lieux dédiés et adaptés.

Ce goût de la scène, de la lecture et de la performance, qui autrefois était principalement l’apanage de la poésie sonore, concerne désormais toutes les catégories d’auteurs et tous les genres littéraires. La Maison de la Poésie donne l’occasion de prendre en compte ce nouveau type de médiation entre le texte et le public et incarne un état d’esprit nouveau à l’égard d’un domaine littéraire trop souvent perçu comme élitiste et réservé à un public âgé ou lettré.

Et que ma poésie rime à ta peau aussi… Nougaro (Rimes)

→ Visiter son site

Roland Brival

Il peint, dessine, écrit, chante… Français et créole… D’ici et d’ailleurs, sa terre est celle d’un artiste complet.

Romans, histoire de grand musicien avec Thelonious, il décline la créolité puis soudain s’évade dans la peau d’un faiseur de corsets japonais. Il prête sa peau à ce qui vient, comme un saltimbanque, aventurier de l’éphémère qui photographie des chaises abandonnées sans jamais s’y asseoir… Pourquoi faire ?

→ Visiter son site