Ateliers d’écriture

Pendant longtemps, j’ai cru qu’écrire ne s’apprenait pas. Aussi refusais-je de faire des ateliers d’écriture chaque fois qu’on me le proposait. Un jour, on me demanda d’animer un atelier en prison puis une personne de ma famille me fit remarquer que je venais de sauver une situation grâce à une lettre.

Et ces deux évènements provoquèrent en moi un questionnement : alors que j’avais enseigné le journalisme, transmis des techniques de réalisation, pourquoi ne voulais-je pas faire de même avec l’écriture ? Après tout, l’écriture, ça ne sert pas seulement à devenir romancier.

Et quand bien même, quand on débute et qu’on a cette ambition, et cela à tout âge, il nous manque parfois des clés que d’autres peuvent nous donner.

L’écriture, parce qu’elle utilise le langage, est la base même de notre communication avec d’autres êtres. Écrire, avais-je l’habitude de dire, c’est remonter le courant de la peur pour aller à la recherche de la partie de soi qu’on ne connaît pas.

Les prochains ateliers

7 jours au bord d’une rivière en Ardèche ou deux week- ends à un mois d’intervalle dans les salons Gallimard à Paris.
 Le contenu est adapté suivant le groupe ou le nombre de jours mais ils contiennent quelques fondamentaux.

Les ateliers de la nrf chez Gallimard

Deux week-ends de 12h,
à Paris

29 février et 1 mars
28 et 29 mars 2020

Trouver sa voix au cœur de cette maison prestigieuse de la littérature, là où les murs ont des lèvres et vous souffleront le meilleur des mots.

L’inscription se fait directement sur le site des ateliers de la nrf

INSCRIPTION

Au Fil de Soi
7 jours en Ardèche

Une semaine en résidence
dans un cadre verdoyant

Deux séjours en 2020

6 au 13 juin 2020
19 au 27 sept. 2020

Sept jours en résidence dans un lieu magique et inspirant. Enlacer saveurs et écritures, rejoindre le groupe des écrivains de la rivière.

INFOS PRATIQUES

L’atelier commence par une récupération de sa possibilité d’écrire. Comment se laisser écrire ? Comment permettre à ce qui vient de s’exprimer ? Comment oublier le vécu scolaire de l’écriture, nos empêchements, nos peurs, nos complexes ? Il nous faut choisir notre forme, nous libérer.

Après le premier jet, il faut savoir se relire. La deuxième étape sera donc de découvrir comment appréhender son propre texte ? Comment écrire entre les lignes ? Et concrètement comment traquer la banalité du premier jet.

Par ailleurs, quand on aborde le roman en doit s’interroger sur l’histoire, sur les personnages, sur la vraisemblance de ce qui se lit. La trame romanesque, l’incarnation des personnages, la véracité et le suspense de leur parcours peut se travailler indépendamment de ce qui est venu spontanément. Que ce soit la vie d’un personnage ou la sienne, l’écriture doit devenir une lecture, un souffle personnel.

Dans cet atelier,  je propose donc quelques exercices qui permettent d’entrer à l’intérieur du personnage afin de comprendre ce qui ne peut pas fonctionner quand on écrit sa vie et ce qui au contraire lui donne une ampleur de vérité. Les exercices traversent plusieurs formes d’écriture qui conviennent à tout désir que ce soit l’essai, le roman, le théâtre ou même le scénario car je fais sans cesse des allers retours dans les différences entre ces formes.